Conseils pratiques pour bien sécuriser les données personnelles

Le RGPD ou Règlement général sur la Protection des Données vient bouleverser l’organisation générale des entreprises. Il s‘agit de la première réponse de l’Union européenne face aux dangers de la cybercriminalité et de l’exploitation des données personnelles. Zoom sur cette nouvelle réglementation.

L’intérêt de se conformer au RGPD

Le règlement n°2016/679, aussi appelé Règlement général sur la Protection des Données ou RGPD, est entré en vigueur le 25 mai 2018. Son principal objectif est d’encadrer la protection  des données personnelles. Ainsi, le règlement vise surtout à mieux lutter contre toute tentative d’exploitation frauduleuse des informations intimes. Dans la pratique, pour les particuliers, l’intérêt du RGPD est beaucoup plus important. En effet, les sites internet, les constructeurs de téléphone mobile et surtout les réseaux sociaux collectent les coordonnées individuelles. Ces dernières sont ensuite triées, traitées et analysées surtout à des fins marketing. Autrement dit, les entreprises surveillent leurs clients et les suivent à la trace pour mieux vendre un produit ou un service. Le RGPD constitue ainsi, en quelque sorte, la garantie du droit à l’oubli de tous ceux qui veulent rester invisibles sur Internet. Il rend également possible le refus purement et simplement de la collecte des données. Et, en cas d’erreur sur une information précise, le RGPD peut également contraindre le responsable à appliquer le droit de rectifier les données.

 

Pour les entreprises, se conformer au RGPD, c’est surtout assurer l’inviolabilité des données. C’est-à-dire, créer un registre de traitement de données, solliciter un Délégué à la Protection des Données (DPD) et notifier des failles de sécurité, entre autres conditions. En tout cas, la protection des données personnelles européennes constitue l’une des raisons principales de l’adoption du RGPD.

Comment réussir à sécuriser convenablement les données personnelles ?

Il est presque impossible de rester discret sur Internet, avec tous ces petits programmes, aussi appelés adwares. En effet, les adwares sont conçus pour collecter des données à partir de l’adresse IP. En les désactivant, il est possible de naviguer en tout anonymat sur Internet. Certains navigateurs offrent même la possibilité d’intégrer des bloqueurs de publicités, de mouchards voire de cookies. Ces outils viennent souvent sous forme d’extensions gratuites compatibles avec la plupart des navigateurs. Mais, plus récemment, de plus en plus d’utilisateurs apprécient l’utilisation de programmes anti-logiciels malveillants. Indépendant, ce type de programme garantit la confidentialité des données à coup sûr et l’anonymat lors de la navigation.

 

Pour ceux qui se connectent fréquemment au port Wi-Fi gratuit de son voisin par exemple, il est toujours préférable de naviguer en privé. Et, pour plus de sécurité, il est même conseillé d’utiliser un VPN ou un réseau privé virtuel. Il s’agit surtout d’un outil qui permet de duper les sites internet avec une adresse IP virtuelle. De cette manière, les informations personnelles de l’utilisateur seront volontairement erronées afin de préserver les vraies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *