Entretien d’embauche : les erreurs à éviter

Certains chercheurs d’emploi répètent les mêmes erreurs lors de leurs nombreux entretiens d’embauche. Ces fautes pèsent lourd sur l’appréciation du recruteur. Voici quelques imprudences à ne plus jamais commettre.

Être trop stressé ou arriver en retard à l’entretien

Bon nombre de candidats arrivent en retard à l’entretien d’embauche. C’est un premier point négatif que le recruteur note. La moindre des choses serait de s’excuser platement. Cela dit, il faut éviter de laisser paraître le stress. Il est important de contenir son appréhension. Les tics nerveux et les gestes incontrôlés n’avantagent pas le chercheur d’emploi. Pour rester en confiance, il vaut mieux regarder l’interlocuteur dans les yeux. Le contact visuel compte.

Se contenter de réciter son CV lors de la présentation

Les candidats ont aussi la malencontreuse habitude de réciter leur CV lorsque le recruteur leur demande de se présenter. Un nom, un prénom ainsi que la spécialité seraient suffisants pour commencer. L’erreur est de donner l’air d’avoir appris le curriculum vitae par cœur. Il faudra se contenter de dire les grandes lignes, surtout les éléments ayant un rapport avec le poste à pourvoir.

Ne pas s’intéresser à l’entreprise ou au poste à pourvoir

Il n’y a pas d’entretien d’embauche classique. Chaque entrevue se passe selon le choix du recruteur. Le rendez-vous se prépare ainsi en fonction de l’entreprise. Le candidat a grandement intérêt à se renseigner sur la société, ses activités et ses produits. Par ailleurs, ce serait dommage de ne pas montrer un signe de curiosité. Il faut poser des questions, surtout si le directeur assure lui-même l’entretien.

D’autres erreurs communes à éviter

Le portable devrait être en mode vibreur ou carrément désactivé pendant l’entretien d’embauche. Ce serait trop impétueux de répondre au téléphone pendant l’entrevue. Il faudra également faire preuve d’humilité. Certains candidats ont tendance à faire l’amalgame entre la confiance en soi et l’arrogance. Enfin, il serait préférable d’avoir de véritables hobbies à présenter si jamais le recruteur pose des questions à ce sujet. La télévision n’en est pas un loisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *