La méditation peut-elle guérir ?

Originaire d’Asie, la méditation est désormais présente dans tous les pays ou presque. Cette pratique spirituelle tient sa renommée de ses bienfaits sur la santé. De nombreuses personnes sont même convaincues de ses pouvoirs thérapeutiques. Retrouvez de plus amples informations sur la méditation dans les quelques paragraphes qui suivent.

Les indéniables bienfaits de la méditation sur le corps humain

Affirmer que la méditation peut remplacer les traitements conventionnels serait trop présomptueux. L’on convient néanmoins que la méditation a des bienfaits sur le corps. Des séances régulières de méditation permettent de garder une excellente santé mentale d’une personne. Eh oui, pour rester en bonne santé, l’équilibre entre le physique et l’esprit est primordial. Les personnes qui méditent au quotidien sont très enclines à cultiver de bonnes habitudes. Elles mangent des produits sains pour l’organisme. Ces individus accordent également de l’importance au repos ainsi qu’aux exercices. Ils parviennent à maintenir une excellente hygiène de vie puisqu’ils s’imposent une autodiscipline tout en restant à l’écoute de leurs corps. Diverses études ont démontré qu’un cerveau entraîné est moins sujet aux maladies. Certaines techniques de méditation gardent la matière grise en forme, jusqu’à un âge avancé. Pour les jeunes, la méditation pleine conscience (mindfullness) favorise la mémoire et la concentration. Si vous voulez apprendre à méditer, vous pouvez suivre des cours en ligne ou vous inscrire à des cours de méditation en groupe.

Différentes méthodes méditatives complètent les traitements médicaux

Outre les vertus préventives de la méditation, d’autres bienfaits de cette pratique ont été recensés par les spécialistes de la santé. Le corps médical reconnaît que cette pratique peut accompagner un traitement conventionnel. Aux États-Unis, les hôpitaux ont incorporé des séances de méditation ou des mantras à leur programme de soins. La mindfullness est couramment utilisée en centre de rééducation. Cette méthode permet d’aider les patients victimes de traumatisme psychologique ou d’accidents corporels. Elle peut aussi être adoptée au quotidien pour surmonter le stress et certains coups de blues. Pour ceux qui suivent une longue thérapie, la méditation permet aussi d’éviter les idées noires. Du point de vue purement médical, la méditation stimule l’activité du cortex préfrontal gauche. Cette partie du cerveau régule les sentiments, en l’occurrence la colère. Une toute autre approche venant du Japon, le Zazen aide à mieux supporter la douleur. Elle permet d’éviter la dépendance aux antalgiques chimiques.

Quelques maladies sur lesquelles la pratique apporte la guérison

Les bienfaits de la méditation sur le stress et les pathologies psychologiques sont déjà connus. Par contre, le grand public ignore encore les vertus des exercices mentaux sur les maladies somatiques. Quelques faits rapportés par les patients eux-mêmes permettent de comprendre qu’ils peuvent, avec la méditation, résoudre les troubles respiratoires. Certaines personnes témoignent également de l’apaisement de certaines douleurs chroniques que la médecine moderne ne peut pas guérir. C’est le cas du yoga qui reste particulièrement efficace contre le mal de dos ainsi que les problèmes d’articulation. Des études menées à Pittsburgh confirment cette constatation avec des statistiques à l’appui. Les pathologies cardiaques sont en partie résolues par la méditation. L’université de Calgary apporte des preuves scientifiques que les cancéreux se sentent mieux en méditant. La sensation de fatigue diminue tandis que l’humeur s’améliore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *