Le paramédical : des métiers accessibles avec un bac+3

Avec le vieillissement de la population ainsi qu’une recherche de bien-être permanente, les métiers de paramédical sont devenus des professions d’avenir. Si vous aimez rendre service à autrui et le milieu hospitalier vous intéresse, alors devenez infirmier, anesthésiste-réanimateur ou, pourquoi pas, kinésithérapeute.

Les qualifications requises pour entrer dans le paramédical

Le secteur du paramédical recrute davantage qu’auparavant, mais le domaine reste aussi sélectif qu’il l’était autrefois. Les paramédicaux doivent avoir des qualités précises. Les personnes qui souhaitent intégrer le domaine doivent avoir un goût pour l’action sociale. La dévotion ainsi que l’altruisme seront également indispensables. Puis, elles doivent avoir des nerfs d’acier pour rester calmes sous pression. Les paramédicales devront aussi se résigner à l’idée de travailler à des horaires décalés. Généralement, les paramédicaux sont sous les ordres d’un médecin ou d’un chirurgien. Ils peuvent également s’établir à leur compte.

Les métiers accessibles à partir d’un bac +3

En parlant de paramédical, l’infirmier vient en tête avant les autres. Cet agent de santé de niveau bac+3 peut être généraliste. Il aura également la possibilité de se spécialiser et être anesthésiste-réanimateur, aide de bloc opératoire. Les infirmières peuvent aussi se focaliser sur la puériculture pour se charger des nouveau-nés et des nourrissons. Le métier du kinésithérapeute est également accessible à partir d’une licence. Après un bac S, vous pourrez décrocher un diplôme d’État de masseur kiné à la fin d’une formation de 3 ans en institut.

D’autres professions moins connues parmi les paramédicaux

L’audioprothésiste est un paramédical qui se charge essentiellement des prothèses auditives. Quelques établissements proposent cette spécialité en France. Pour les personnes souffrant de troubles de la vue, l’orthoptiste s’en occupe. Ce paramédical est hautement qualifié pour l’accompagnement des personnes qui ont récemment suivi une opération ophtalmologique. De son côté, ergothérapeute est spécialiste de l’ergonomie. Sa mission consiste essentiellement à rééduquer les patients qui ont été victimes d’AVC ou d’accident affectant leur motricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *