L’industrie peine à trouver du personnel

Certaines entreprises œuvrant dans le secteur industriel rencontrent des difficultés de recrutement. Selon les statistiques, plus de 200 000 recrutements (tous les secteurs confondus) ont été abandonnés par les entreprises en France durant l’année 2007, faute de talents. Ce nombre a augmenté en 2018. C’est pourtant paradoxal puisque le taux de chômage dans le pays reste élevé. Comment expliquer ce paradoxe ?

Certaines régions sont plus touchées que d’autres

Ce ne sont pas toutes les entreprises de l’industrie qui ne parviennent pas à trouver les candidats qu’il leur faut. En effet, celles des grandes villes semblent ne pas rencontrer une telle difficulté. Ceci, parce que la majorité des talents s’y trouvent. Et, ces derniers privilégient les entreprises situées en ville.

Ce sont surtout les entreprises qui s’implantent dans les régions un peu oubliées, telles que le Limousin, la Creuse, etc. qui connaissent le plus de difficultés à recruter du personnel qualifié. Cette problématique de recrutement touche surtout les entreprises de métallerie, de chaudronnerie, de tôlerie, telles que GMP Industries. Les métiers de ce secteur requièrent par ailleurs des profils spécifiques avec des compétences techniques accrues.

Les processus de recrutement ont changé

Beaucoup de candidats estiment avoir le profil adéquat pour un poste étant donné leurs compétences et leurs expériences. Mais, au final, leurs candidatures ne sont pas retenues. De nos jours, outre les expertises techniques, les recruteurs tiennent également compte de la personnalité des candidats. Ils veulent quelqu’un qui est à la fois compétent, autonome et adaptable. Pourtant, la plupart des profils techniques ne sont pas assez préparés à l’exercice, voire ignorent les attentes des recruteurs. Les formations qu’ils ont suivies ne leur ont pas préparé aux exigences des employeurs. Ces derniers ne souhaitent pas recruter une personne pouvant effectuer une liste de tâches, mais plutôt un collaborateur qui a aussi des qualités comportementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *