Quelles études faire pour devenir riche ?

Les jeunes ne savent pas toujours de manière concrète ce que vaut leur diplôme. En general, ils étudient et font tout pour décrocher un diplôme, sans savoir à quoi prétendre avec celui-ci en poche. C’est la triste réalité mais heureusement, de plus en plus d’études révèlent maintenant quels domaines universitaires peuvent rapporter le plus.

Peu d’informations sur les domaines universitaires les plus rémunérateurs

Ces études aident énormément les étudiants dans le choix de la filière à suivre, l’orientation devient plus aisée. Ces informations sont d’autant plus importantes au vu de l’augmentation des frais de scolarité et de l’incroyable dette étudiante. L’enjeu est donc majeur car pratiquement tous les étudiants rêvent de la carrière qui les rendra riches, le plus tôt possible de préférence.

Quelles études choisir ?

Selon certaines publications, ce sont les études en économie et en droit qui permettent d’obtenir les meilleurs salaires. Ces résultats peuvent paraître très surprenants quand on sait que le monde devient de plus en plus digitalisé. On se serait donc attendu à ce que les filières informatique et développement ainsi que celle de la numérisation soient les premières de la liste. Il n’en est rien. Ainsi, c’est l’économie qui arrive en première place des domaines universitaires les plus attractifs en termes de salaires. À bien y réfléchir, c’est logique que l’économie soit prépondérante dans le contexte de crise que le monde vit. Ensuite, ce sont les études en droit qui sont les plus intéressantes.

Détails sur les études qui paient bien plus tard

Les études en économie sont donc les plus prisées et les plus rémunératrices aujourd’hui. En fait, dans les 5 ans après l’obtention du diplôme, les salaires peuvent s’envoler très haut car ils peuvent atteindre les 62 000 euros bruts annuels. Quant aux études de droit, toujours dans les 5 ans suivant la détention du diplôme, les salaires caracolent en moyenne dans les 58 000 euros annuels. Les filières mathématiques et statistiques se retrouvent ex-æquo côté salaire avec 54 000 euros annuels brut. Dans la liste des champs universitaires les plus rémunérateurs à court terme on trouve ensuite l’art et le design, avec un salaire brut moyen de 34 500 euros. Mais après l’obtention d’un bachelor en 3 ou 4 ans d’études, l’art paie 7% plus qu’un bachelor de sciences.

Les débouchés

Ces domaines universitaires précis débouchent sur des métiers intéressants. Cela peut être dans des cabinets d’avocats pour ceux qui optent pour le droit, destinations les plus probables et les plus prometteuses. Pour les étudiants en marketing et en communication, ils ont plus de chances de faire carrière et d’être bien payés dans les groupes de publicité par exemple. Quant à ceux qui sont diplômés en mathématiques et en statistiques, leurs profils seront plus attrayants pour les banques, les organismes de crédit et des établissements financiers. De leur côté, les étudiants sortants en géographie, histoire et politique feront certainement carrière dans des associations et des fondations. Et tous peuvent espérer exercer une profession hautement rémunératrice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *