RH : mesurer la satisfaction collaborateurs

Une entreprise en pleine réussite ne peut que s’appuyer sur l’engagement des collaborateurs pour continuer à se développer. Mais encore faut-il pouvoir le mesurer ! Il existe à ce jour plusieurs méthodes, plusieurs options, qui vous permettent de prendre connaissance de la fidélisation des salariés.

Les solutions digitales pleinement ancrées dans la vie de l’entreprise sont les plus appréciées, car très rapides, faciles et ludiques à prendre en main. La fréquence ou encore les indicateurs pour mesurer la satisfaction des collaborateurs sont aussi des points essentiels à aborder. Mais la première, c’est de comprendre pourquoi il est aussi important de s’assurer l’engagement des collaborateurs.

Pourquoi vous assurer la fidélisation des salariés ?

Peut-on différencier aujourd’hui un collaborateur d’un client ? Le premier n’est a priori qu’un exécutant qui créé de la valeur, le second celui qui apporte un bénéfice commercial. Alors s’il était un choix à concilier, une entreprise choisirait avant tout de satisfaire le client, au détriment de son employé. Mais à la vue du marché du travail actuel, du monde de l’entreprise comme il doit être perçu aujourd’hui, l’engagement collaborateurs mérite tout autant, si ce n’est plus, d’attention que le client.

Et si mesurer la satisfaction collaborateurs avait finalement pour vocation de rendre l’entreprise plus positive ? Il n’est finalement qu’un pas à franchir, c’est favoriser les performances salariales et sociales, simplement en concédant la part d’humain qui y règne. Favoriser la libre expression, le développement d’idée, ne sont que des facteurs qui délivrent un message d’intégration et d’appropriation de l’entreprise par vos propres collaborateurs. Un geste fort qui ne peut que faciliter leur envie de s’y installer à long terme.

Mesurer la satisfaction collaborateurs : Les solutions digitales

Avec les nombreuses applications, les réseaux sociaux ou les intranets pour entreprise, il est désormais facile de savoir si les collaborateurs sont satisfaits de leur entreprise. Pour vous aider dans la mesure de la satisfaction de vos collaborateurs, il existe des solutions adaptées comme Bloomin, une solution appropriée à toutes les entreprises qui permet de mesurer la satisfaction et le bien-être de ses collaborateurs.

Cette solution mobile et desktop permet de proposer un questionnaire de satisfaction anonyme pour ses collaborateurs. Plus de format papier, vous adressez directement vos questions à vos collaborateurs grâce à des chatbots par exemple et des solutions de discussions instantanées et personnalisées.

La fidélisation des salariés se mesurera par la suite sous la forme de réponses ouvertes, à la manière d’un QCM, ou même en dérivant les simples réponses « oui » ou « non » par des émojis ou des gifs. Vous appliquez ainsi des méthodes et des questions types s’adressant à votre secteur d’activités, à la génération de vos employés, à vos besoins de connaissance d’engagement collaborateurs.

À quelle fréquence faut-il relever les feedbacks collaborateurs ?

La bonne fréquence pour relever les feedbacks collaborateurs et mettre en place des questionnaires de satisfaction ou tout autre moyen de mesure de la satisfaction de ses collaborateurs, se fait à différents moments.

Potentiellement avant les grands départs en vacances. Le rythme y est moins souvent soutenu, une forte période d’activité précédente a pu mettre en avant quelques manques, quelques défauts, au sein de l’entreprise ou dans la collaboration avec la hiérarchie. Et au retour de cette période de repos, en septembre ou début janvier, il sera opportun de faire le bilan et d’apporter des solutions franches après avoir mesuré la satisfaction collaborateurs.

Ces feedbacks peuvent se faire également en fonction des événements internes : nouveaux projets, restructuration des équipes, instauration de nouveaux processus, etc… Mettre en place des feedbacks pour ce type d’événement peut être un bon moyen pour répondre aux problématique que l’entreprise rencontre, mais aussi pour investir le collaborateur dans la vie de l’entreprise et ainsi dynamiser son sentiment d’appartenance à cette dernière.

Pour retrouver d’autres articles traitant sur des problématiques de management des sujets RH, rendez-vous sur : https://www.mr-entreprise.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *