Travailleurs indépendants : quelle mutuelle santé ?

Les salariés bénéficient généralement d’une couverture santé globale grâce à leur affiliation automatique à une assurance santé lors de l’embauche. Les travailleurs indépendants, quant à eux, peuvent souscrire une mutuelle spécialisée pour les couvrir en cas de maladie. Gros plan sur cette forme de garantie santé pour travailleurs libéraux. Qui sont les indépendants concernés par une mutuelle santé ? Quels sont les avantages pour ces professionnels ?

Garantie santé : qui sont les indépendants concernés ?

Sont concernés par le contrat de garantie santé pour indépendants : les personnes qui exercent des métiers libéraux. Ils sont également appelés « travailleurs non-salariés » ou TNS. Les professionnels qui peuvent souscrire à une assurance complémentaire santé pour TNS sont, notamment, les artisans, les commerçants, les gérants de salon de beauté sous statut SARL ou SAS. En font également partie les agriculteurs, les médecins, et les professionnels juridiques.

Même si ces professionnels prennent leur retraite, ils peuvent toujours conserver leur statut d’indépendants ou travailleurs non-salariés. Les ayants droit d’un travailleur indépendant peuvent jouir des avantages de la souscription à la mutuelle TNS s’ils n’exercent aucune activité professionnelle en tant que salariés.

Mutuelle santé pour TNS : les avantages selon la loi Madelin

Le droit des professionnels libéraux dans le cadre de la garantie santé est régi par la loi Madelin. Cette législation mise en vigueur en 1994 stipule que les travailleurs indépendants peuvent déduire leurs cotisations de couverture santé de leurs revenus. Ce type de contrat de mutuelle offre également de possibilités de défiscalisation desdites cotisations.
Les professionnels du secteur libéral bénéficient de «tarifs préférentiels», soit d’une réduction de 20 % sur les cotisations par rapport à la moyenne devant être versée par un salarié. Ils peuvent jouir d’une couverture médicale généralisée en même temps que leurs ayants droit comme le conjoint et les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *